Campagne Blue Bees, pour un monde meilleur!

Publié par Gaëlle PECHOT le

Gaëlle Péchot, jeune agricultrice et herbaliste, souhaite rénover une ancienne étable en un bâtiment multi-fonctions pour développer sa gamme de cosmétiques bio.

Alors Ça Pousse ?  le concept : de la graine au pot

Je m'appelle Gaëlle Péchot, j'ai 34 ans, je suis agricultrice et herbaliste. J'ai créé la marque "Alors, Ça Pousse ?" en août 2013 à Frébuans dans le Jura. Cette marque propose une gamme alternative de cosmétiques, à base de produits issus de producteurs locaux en agriculture biologique. Je cultive la majeure partie des plantes médicinales et je transforme tout moi-même. Je fabrique des élixirs de fleurs, des baumes à partir des principes actifs de mes plantes dans mon laboratoire.

Tout le process est fait à la ferme, sur place, pour garantir une vraie qualité. Mon but est de créer des cosmétiques paysannes, issus des plantes et de la nature. C'est pourquoi j'ai réalisé une gamme de 7 baumes en fonction de nos humeurs, de notre état intérieur pour laisser les élixirs faire rayonner notre beauté !

Des cosmétiques économiques et écologiques !

 

Ma gamme de cosmétiques est à minima 99% biologiques (le 1% correspond à l’eau gorgée d’extraits de fleurs), 100% naturelle, vivante et active, sans colorant ni conservateur, sans produits de synthèse et sans paraben. L'ensemble de ma gamme est certifiée Nature&Progrès et bénéficie de la mention Slow Cosmétique. 

J'ai fait le choix de créer des crèmes sans eau pour éviter l'introduction de conservateurs et la sur-utilisation du produit. Un pot de baume concentré, c’est l’équivalent de 5 pots de crème, ils durent de 3 à 4 mois en utilisation quotidienne.

Je suis pour le retour à une authentique production cosmétique. Les produits de beauté ne devraient être fait qu’avec des produits de la nature et sans chimie.

Mes partenaires-producteurs ou les autres producteurs avec qui je travaille :

  • Claude Buchot, le viticulteur bio : j'utilise son alcool, ses fleurs et feuilles de vigne.
  • Guy  Bailly, l'apiculteur bio : j'utilise sa propolis, antiseptique et cicatrisant naturel.
  • Michel Charreyron, l'artisan huilier bio : je sélectionne son huile de tournesol et de chanvre
  • Nicolas Delval, producteur bio d'huiles essentielles : je récupère ses huiles essentielles, de vrais concentrés « physiques »  et « vibratoires », grâce à cette extraction douce et unique !

 

Des plantations inspirées de la permaculture 

En m'inspirant des principes de la permaculture, j'ai réussi à obtenir des plantes de plus en plus vivantes, en bonne santé, abondantes. Je suis également le calendrier lunaire pour mes récoltes et mes cueillettes.

Mes plantations médicinales : calendula, mauve de Mauritanie, camomille allemande, menthe poivrée, bleuet, saponaire, rose, pivoine, laurier noble, lavande vraie, consoude, romarin, ortie, capucine…

Mes cueillettes sauvages : millepertuis, sureau, noyer, brunelle, lilas, vigne, buis, pêcher, cerisier et pommier sauvage, ail des ours, ronce, pissenlit, lierre grimpant…

Mais pourquoi "Alors, Ça Pousse ?" ?

C'est la question que j'ai le plus entendu depuis que j'ai mis les mains dans la terre. J'adore répondre « Oui ! », même si les saisons ne se ressemblent pas. Le projet se met en place depuis plusieurs années déjà, il pousse, pousse…. 

 

Mon projet : rénover une ancienne étable en un bâtiment multi-fonctions 

Après 5 ans de recherche, j'ai enfin trouvé une ferme familiale "Ma ferme du Bonheur". Le couple à la retraite a arrêté ses activités d'élevage (poules, vaches pour le lait et les veaux) et les enfants ne souhaitent pas reprendre l'exploitation. Le ferme du Coreau, située à Saillenard, comporte 2 hectares de terrain, avec un bâtiment agricole de 250m2 au sol.

Mon projet est donc de réhabiliter l'endroit pour me donner plus de confort de travail et développer mon activité de production et de transformation. J'aimerais le rénover avec des matériaux et des méthodes écologiques traditionnelles (chaux, chanvre, bois, terre cuite et crue). Ce bâtiment multi-fonction accueillera :

  • mon laboratoire de transformation pour l'élaboration et le stockage des cosmétiques
  • un coin boutique pour la vente directe à la ferme de mes cosmétiques et d'autres productions dans le même esprit
  • une salle d'activité dédiée aux ateliers (transformation de plantes en cuisine, cosmétique, permaculture etc) de la ferme ou d'intervenants extérieurs

A quoi servira l'argent ?

Avec 10 000 euros : je pourrai finir les travaux de base (toiture, raccord eau et électricité), l’isolation et les sols en chaux du bâtiment.

Avec  20 000 euros : j'aménagerai mon laboratoire de transformation et un espace de stockage.

Avec  30 000 euros : j'aménagerai un séchoir à plantes médicinales à l’étage pour réaliser les macérations au fur et a mesure. Ainsi, pas de perte ni rupture de stock! Le surplus sera vendu sous forme de plantes sèches (tisanes etc).

 

Pourquoi le crowdfunding ?

Le don avec contrepartie est une solution pour moi, afin de continuer l'aventure, favoriser de belles rencontres et faire découvrir les pratiques autour de l'herboristerie. Je me réjouis de faire votre connaissance et de vous transmettre un peu de mon savoir. Merci d'avance !

 

Pour récupérer sa contrepartie

  • Gratuit à la ferme
  • Livraison en sus (entre 5 et 8 euros selon les contreparties), France Métropolitaine uniquement (merci de remplir votre adresse postale sur votre compte Blue Bees !)

 

Les bonnes raisons de soutenir mon projet :

  • Soutenez une production agricole biologique
  • Participez au développement d'une micro-ferme vertueuse
  • Encouragez une activité artisanale et 100% made in local
  • Profitez d'un futur lieu d'accueil en permaculture, règne des plantes, et de l'abondance de nature et de vibrations pleines d'énergie
  • Sauvez une ferme à l'abandon et lui offrir une seconde vie

MERCI DE TOUT COEUR DE PARTICIPER ET DE PARTAGER AVEC VOS AMIS, FAMILLES!! LSFT

Gaelle

https://bluebees.fr/fr/project/246-alors-ca-pousse


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.